Un peu d’histoire

La réflexologie est connue depuis l’antiquité et est de nos jours de plus en plus pratiquée, notamment en milieu hospitalier « ouvert » à cette technique manuelle.
En Chine et en Inde:

Il y a plus de 5000 ans, une forme de traitement par pression sur des points au niveau des pieds était connue.
En Egypte :

Un pictogramme retrouvé dans une tombe à Saqqara datant de 2500 à 2330 avant J.-C., représente un massage par pression sur la main et le pied de deux patients.

Dans les civilisations pré-colombiennes :

Des hiéroglyphes trouvés sur les sites archéologiques de ces peuples nous montre qu’ils pratiquaient déjà la podo-réflexothérapie. Cette pratique a été transmise aux Indiens d’Amérique du Nord.

Les Cherokees l’utilisent encore de nos jours. Dans cette tribu, le massage réflexe des pieds est considéré comme un art sacré, les pieds symbolisant la partie du corps qui relie l’homme à l’univers.
En Europe :

Les Docteurs Adamus et A’tatis ont écrit, en 1582, un ouvrage sur la thérapie par les zones réflexes.

Sir Henry Head, dans les années 1890, mena, à Londres, des recherches sur les bases neurologiques des zones réflexes. Il découvrit en 1898 que certaines zones de la peau devenaient hypersensibles quand un organe était malade.

Le Docteur Alfons Cornélius publia en 1902 un ouvrage Druckpunkte (Points de pressions, origine et implications), fruit de ses expériences personnelles.
En Amérique :

Le Docteur William Fitzgerald (1872-1942) est reconnu comme le père fondateur de la podo-réflexologie moderne. Spécialiste en ORL, il publie ses travaux dans “ Zones therapy ”. Il constate qu’une pression locale sur un doigt ou un orteil a un effet antalgique à distance sur une des dix zones du corps et peut ainsi calmer la douleur ressentie dans la zone douloureuse. Ce procédé est appelé “ thérapie zonale ”. Il imagina de diviser le corps humain en dix zones égales, correspondant chacune à un doigt ou à un orteil, reliées entre elles par la circulation du flux énergétique.

Le Docteur Joseph Riley convaincu par ses découvertes, étudia auprès du Dr Fitzgerald lui-même, les techniques de Zone Therapy. Il les utilisa dans son propre cabinet médical pendant plus de 40 ans et publia un ouvrage en 1919 Zone Therapy Simplified, dans lequel il apporte ses propres découvertes, avec, notamment, huit nouvelles divisions du corps dans le sens horizontal.

Eunice Ingham, physiothérapeute qui travaillait avec le Dr Riley, a introduit rapidement cette technique dans son service de physiothérapie. Suite à ses propres recherches, on lui doit la reconnaissance et la diffusion de la réflexologie. Elle parvint à établir une carte des zones réflexes du corps au niveau des pieds. Elle publia deux livres en 1938.

Son neuveu, Dwight Bayers a poursuivi son travail au sein de l’International Institut of Reflexology à Saint-Petersburg (Etats-Unis).
De nos jours :

Le Docteur Jesus Manzanares Corominas, né en 1959, a fait et poursuit une étude scientifique depuis plus de 30 ans, avec l’examen de plus de 70 000 cas cliniques.

Ses recherches se sont basées sur deux axes :

en premier lieu pour localiser les zones réflexes de façon fiable et concrète,
dans un deuxième temps, sur l’étude du chemin de l’impulsion réflexe, ainsi que sur la réponse liée à cette stimulation.